Sécurité publique

MOT DU DIRECTEUR

Le service d’incendie et de premiers répondants recherchent toujours des candidates et candidats intéressés, disponibles pour être pompier et / ou premier répondant autant dans le secteur de Vendée que dans le secteur de Saint-Rémi – Rockway. Contactez le personnel de l’hôtel de ville au (819) 681-3372 et nous nous empresserons de communiquer avec vous.  

 

CONSEILS

Avertisseurs de fumée : les avez-vous vérifiés? 
Sinon, prenez quelques secondes pour le faire et quelques cents pour changer les piles.  Ils pourraient vous sauver la vie…..même aujourd’hui.

 

Avez-vous un avertisseur de monoxyde de carbone (CO)?
vous avez un chauffage au bois ou à l’huile, installez-en un.

 

Adresse civique : votre adresse est-elle bien visible, la nuit surtout ? 
Les services d’urgence perdent trop souvent de précieuses minutes à chercher. Aidez-nous à vous aider.

SECOURS ADAPTÉ

Programme de secours adaptés

Formulaire d'inscription pour le secours adapté

UN PEU D'HISTOIRE

Plusieurs se souviennent de la première caserne d’incendie, érigée à l’intersection des rues Amherst et Carrière. Ce petit bâtiment, avec sa tour de 50 pieds pour sécher les boyaux, abritait un buggy à deux roues, des boyaux et une lance. Une sirène, activée manuellement, avisait les villageois et les pompiers qu’un incendie faisait rage. Tous les hommes disponibles allaient prêter mains fortes, parfois dans une certaine confusion.

1966 : Le premier service d’incendie voit le jour sous la gouverne du chef pompier, monsieur Jacques Chalifoux.

1985 : Une caserne est construite, adjacente à l’hôtel de ville. Elle abritera jusqu’en 1988 une remorque, une pompe, quelques équipements et des habillements pour six pompiers. C’est en 1988 que le premier véhicule fait son apparition, soit une unité d’urgence.

1987 : La municipalité crée par règlement « le service de prévention et de protection contre l’incendie de la municipalité d’Amherst ». Quatre officiers et treize pompiers sont engagés. Ils commenceront leur formation de pompier dès l’engagement. Monsieur Léonce Rousseau devient le chef pompier.

1990 : Yves Duval remplace Léonce Rousseau au poste de chef pompier.

1991 : Le service d’incendie fait l’acquisition de matériel incendie d’urgence pour répondre rapidement dans le secteur de Vendée. L’équipement sera remisé au centre communautaire jusqu’en 1994. En 1993, l’équipement d’incendie du lac de la Sucrerie sera transféré au centre communautaire.

1993 : Aménagement d’une nouvelle caserne au 139 rue Maurice à Saint-Rémi. Trois véhicules servent actuellement aux interventions, soit le 203, une autopompe citerne 1050 gpm de 1 500 gallons, le 204, une citerne 400 gpm de 1 800 gallons et une unité d’urgence.

1994 : Construction d’une caserne à Vendée, au 124 chemin Gaudias-Côté Est. Elle comprend le 211, une autopompe 840 gpm de 1000 gallons et une unité d’urgence.